Fallait-il sauver l'ULLM ?

Je pourrais ici développer l'apport du "Libre" dans nos sociétés, localement, nationalement, mondialement!
D'autres s'y sont employés bien mieux que je ne saurais faire. Il y a sur la colonne de droite des liens vers des sites que nous pourrions utilement re- visiter histoire de réinitialiser nos motivations ou pour glaner des idées, des expériences nouvelles.

Une association est un organisme vivant: elle naît, grandit et meurt. On peut épiloguer sur sa disparition; grand âge, environnement dégradé, "souffle au coeur", que sais-je?
l'ULLM! mourir à 9 ans, ce serait mourir à la fleur de l'âge, mourir avant même d'avoir donné toute sa mesure, d'avoir, peut-être, refusé l'obstacle. Il existe des remèdes au vieillissement prématuré, à l'anémie, au découragement.

Une association est un regroupement de personnes animées d'un objectif, d'une passion, d'un engagement communs, autant de réalités qui ne devraient pas dépendre d'un pouce en l'air ou renversé. L'ULLM a démarré grâce à 13 pionniers en 2009, rejoints au fil des années par plus de 40 adhérents. Devait-on perdre cette belle énergie...potentielle.

L'avenir le dira!

Nous n'allons pas réinventer l'eau chaude, simplement tester s'il y a encore de l'appétit pour le Libre en pays martégal.

Environ 150 personnes ont été contactées, issues d'un fichier rassemblant les adhérents historiques, les sympathisants, les curieux, ceux qui, un jour ont passé la tête par la porte.
Vous êtes les bienvenus. Un grand chantier vous est proposé. Venez prendre du plaisir avec nous.

A votre avis, fallait-il sauver l'ULLM ?

Martin

1 commentaire:

  1. Georges Corbière18 novembre 2018 à 22:46

    Il y a beaucoup à dire. mais l'essentiel de mes convictions réside surtout dans l'idée qu'on ne peut pas laisser le champ libre à des monopoles. Fussent-ils les mieux disposés à notre égard il viendra le jour où ils seront conduits à abuser de leur position-peut être est-ce déjà le cas?- Alors, tranquillement, libérons nous par l'apprentissage, la solidarité, la connaissance, le dépassement du détail, l'ULLM devrait pouvoir aider à agir dans ces directions

    RépondreSupprimer